Comme véhicule, un bateau a besoin d’entretien pour un fonctionnement optimal. Alors, pour éviter les problèmes en pleine mer, il faut penser à l’entretien de l’embase hors-bord. Passant la majeure partie de sa vie sous l’eau, ce dispositif transfert l’énergie du moteur à l’hélice. Il est alors nécessaire de procéder à son entretien régulier, et ce, en effectuant une vidange. Quelles sont les étapes à suivre pour vidanger une embase de moteur Hors-bord ? Vous aurez les réponses à cette question dans ces quelques lignes.

Etape 1 : La préparation

Une chose bien faite nécessite une préparation au préalable afin d’être bien organisé et ainsi ne rien oublier. Alors, la vidange d’une embase de moteur hors-bord ne fait pas exception. Cette étape est nécessaire à la bonne lubrification de la transmission. Alors pour que celle-ci ne se passe sans encombre, pensez à préparer à l’avance les matériels nécessaires pour la vidange. Vous aurez besoin d’un tournevis plat, idéalement avec six pans, permettant de positionner une clé plate. Préparez également une bassine basse ou un jerrican que vous utiliserez pour recueillir l’huile embase hors-bord vidangée. Ou sinon, un bidon en plastique fera tout aussi bien l’affaire. Une pompe sera aussi indispensable pour l’étape finale qui est le remplissage de l’embase. Elle est disponible chez vos distributeurs habituels, mais veillez à celle correspond à votre moteur quand vous l’achèterez. En plus de ces matériels, vous aurez bien sur besoin d’une huile embase hors bord neuve. Mais tâchez de vous référer aux caractéristiques de votre moteur pour la qualité de l’huile. Une notice d’huile spéciale se trouve dans le livret d’entretien de votre moteur, alors consultez-la. Enfin, pour faciliter le nettoyage du moteur quand vous aurez fini, prévoyez un grand carton.

Etape 2 : Le repérage

Avant de passer à la vidange proprement dite, pensez à observer tous les éléments du moteur hors-bord. Effectivement, en effectuant la vidange, vous allez procéder à un dévissage alors soyez prudent surtout si vous n’êtes pas expert. Commencez par identifier les deux vis qui mènent au circuit d’huile embase hors-bord. Il s’agit de la vis de vidange et de la vis de niveau Le type de vis est généralement similaire mais la première est située en haut de l’embase au-dessus de la plaque anti-cavitation. La seconde, appelée aussi bouchon de vidange, se retrouve en bas, en dessous du bloc hélice. Si une vis plus petite ou en plastique se retrouve dans la partie supérieure, évitez de la toucher. En effet, celle-ci donne accès au circuit d’eau pour le rinçage du moteur, et cela n’a rien avoir avec la vidange. Soyez très attentif à ce que vous faites sinon vous risquez de d’endommager votre moteur. Lorsque vous aurez terminé le repérage des deux vis, vous pourrez passer à la prochaine étape : la vidange.

Etape 3 : La vidange

Lors de la vidange d’huile embase hors-bord, veillez à ce que votre moteur soit totalement vertical. Cela permettra d’obtenir un niveau d’huile parfait et facilite également l’écoulement de celle-ci. Desserrez la vis supérieure pour faire entrer de l’air et aussi pour permettre à l’huile usagée de couler. Assurez-vous que le tube plongeur puisse prélever une quantité suffisante en l’immergeant correctement dans l’huile. Ensuite, positionnez la pompe dans le récipient de votre choix pour la recueillir.  Quand tous les matériels sont en place, commencez par pomper pour faire sortir l’huile puis laissez-la couler. Attendez que l’embase soit complètement vide avant de repositionner la vis supérieure et son joint. Tâchez de serrer correctement les deux vis pour qu’il n’y ait pas de fuite, puis nettoyez l’embase. Avant de vous débarrasser de l’huile usagée, comparez-la avec l’huile neuve. Si leur différence d’aspect est flagrante, pensez à vidanger votre moteur hors-bord plus d’une fois par an.  Aussi, pour préserver l’environnement, ne jetez pas l’huile usagée dans la nature, spécialement dans la mer. Faites plutôt appel à des organismes spécialisés au traitement d’effluents. Ils  donneront à votre huile d’embase usagée une nouvelle vie.

Etape 4 : La finition

La dernière étape de la vidange d’huile embase hors bord est le remplissage. Elle est très délicate alors prenez votre temps pour le faire. Si vous avez bien travaillé lors de l’étape de préparation, vous aurez déjà votre huile neuve à votre disposition. Mais si ce n’est pas le cas, pas de problème, consultez le manuel moteur pour savoir quelle huile utiliser. Le remplissage s’effectue généralement de bas en haut afin de chasser l’air du circuit d’huile qui est très étroit. De ce fait, remplissez le trou du bas et ne vous arrêtez que lorsque l’huile sort par le trou du haut. Servez-vous d’une seringue ou de tubes d’huile souple pour que celle-ci soit correctement injectée sous pression. Quand l’huile ressort par le trou de niveau, renfermez celui-ci avec sa vis. Ensuite, enlevez la seringue et refermez le trou du bas rapidement afin d’éviter l’entrée d’air et la fuite d’huile. Pour terminer l’opération, essuyez les taches d’huile s’il y en a et vérifiez que les deux vis sont bien serrées. Et tant que vous y êtes, vérifiez l’état des autres éléments de votre moteur. Les anodes, le circuit d’essence, les bougies, et la corde du lanceur doivent également être entretenus régulièrement.